Close

Console Post-Office

Créé pour Poste Canada - Transformé par Recréat

Cette affiche ancienne Post-Office à eu droit à un bon dépoussiérage à son arrivée à l'atelier
Cette affiche ancienne est faite de bois et a été peinte à la main. Bien qu'elle soit abîmée et que la peinture du fond soit écalée, le lettrage est presque intact.
La bordure de l'affiche est plutôt abîmée, elle aura besoin d'un petit coup de main. On perçoit bien les craquelure du lettrage qui a été peint à la main avec précision il y a bien des années de cela.
Le coin droit de l'affiche est plutôt abîmé
Réparation de la bordure et du coin de l'affiche
Première étape de la restauration du fond noir. Des retouches sont faites dans toutes les cavités avec un mélange de peinture acrylique et de sable.
Étape de la peinture à l'acrylique noire
Après plusieurs heures de travail, la restauration achève
Les lettres ont été nettoyées et elles conservent leurs craquelures. On peut apprécier ici le travail de précision qui avait été fait à l'époque
La restauration est terminée, l'affiche est montée sur une base de fer faite sur mesure et enduite d'une peinture noire cuite.
La restauration est terminée, l'affiche est montée sur une base de fer faite sur mesure et enduite d'une peinture noire cuite.
L'affiche, une fois montée sur sa base de fer confectionnée sur mesure par la Fabrique Allwood
Pour terminer, j'ai ajouté un dessus en verre trempé que je me suis procuré à la vitrerie Saint-André

Une affiche ancienne devient une table console contemporaine

L’affiche de bois Post-Office nous vient de Saint-Ignace près de Farnham dans les Cantons-de-l’Est. Elle a été conservée pendant des années dans la même famille. Comme telle, elle servait de décoration dans un garage, mais j’ai pensé en faire autre chose. Comme elle a été soumise aux intempéries son état s’était détérioré et il a fallu la restaurer. De dimension idéale de 32 cm par 175 cm, j’ai voulu en faire soit une tablette soit un meuble console. À la Fabrique Allwood, j’ai trouvé les artisans qui pourraient me confectionner sur mesure une base en fer laquée à la peinture noire, cuite pour plus de durabilité. Puis j’ai fait tailler un dessus en verre trempé à la vitrerie Saint-André non loin de l’atelier.

Le résultat est des plus charmants, l’ancien et le contemporain se marient à merveille. J’ai hésité longuement à restaurer la pièce et à lui donner un nouveau souffle parce que je ne voulais pas la dénaturer. J’espère que le résultat vous plait!

 

Go top