Close

Le prolétaire

425 $
COMMANDE
Contactez-nous si vous désirez commander.
Payable sur livraison en argent comptant.
Il est aussi possible de payer par chèque ou virement bancaire à l’avance.
Livraison possible dans la région de Montréal.
Le prix de la livraison n’est pas inclus dans le prix du meuble.
Vous pouvez venir chercher le meuble à l’atelier.

Voici le meuble, dont je vous ai parlé dans un article précédent, à son arrivée.

1920-SQUETCH0a

Après avoir nettoyé le meuble de fond en comble, je lui ai appliqué trois couches de peinture à la craie – chalkpaint – en blanc sur des parties du meuble sélectionnées. Puis j’ai appliqué deux couches de cire au fini mat. Tous les tiroirs ont été peints en blanc à l’intérieur.

pro-01

Pour le rendre plus vivant, j’ai choisi un bleu outremer éclatant pour le dessus, les deux petits tiroirs et le panneau. Impossible de trouver un tel bleu dans les magasins de rénovation, je me suis plutôt procuré du matériel d’artiste, de la peinture acrylique Liquitex. C’est plus cher, mais c’est plus que du bonbon.

pro-02

Un bon nettoyage des poignées a révélé la jolie teinte dorée du laiton. Le métal étant mélangé de manière inégale sa texture passe du métal gris au cuivré.

pro-04

Pour donner plus d’éclat et remplacer les pièces abîmées, j’ai ajouté aux poignées de gros boutons bleus. J’ai fait au moins 10 magasins sur la rue Saint-Hubert pour trouver ceux-ci. Merci au sympathique patron du magasin Rubans Boutons qui se demandait bien ce que j’allais faire de ses boutons. J’ai percé un trou au centre pour y passe la tige.

pro-05

La première poignée est installée.

pro-03

Ce qui me semblait être du chêne est une illusion. En fait, ceux qui ont construit le meuble au siècle dernier ont imprimé une texture de bois noble sur une base de pin et probablement d’érable, avant de le vernir. Le vernis a eu le temps de craquer légèrement, ce qui lui donne une jolie patine. Pour redonner son lustre au bois, je l’ai poli avec une cire au fini brillant. Les tiroirs ont été abîmés avec le temps, mais j’ai voulu conserver cet aspect du meuble plutôt que je lui donner complètement un aspect neuf. Pour conserver une partie de son histoire, j’ai aussi laissé sur les côtés l’aspect initial du fond des panneaux en contraste avec le blanc. Trois couches de vernis satinés ont été nécessaires pour protéger le bleu.

pro-08

J’ai aussi voulu ajouter de la fantaisie à ce meuble au départ austère, la couronne de laurier a subi bien malgré elle la touche de l’artiste. Les poignées mal alignées des tiroirs bleus ont été remplacées par des boutons de laiton.

pro-09

Le résultat, un meuble à la fois ancien et nouveau qui ne passe certainement pas inaperçu.

pro-10b
pro-10a
pro-11

Go top